Juin d’Art Saint-Germain-des Prés 





La galerie Arnoux fête ses 30 ans d’existence

En 1986, Jean-Pierre Arnoux crée sa galerie de la rue Guénégaud et lui donne pour vocation de participer à la réhabilitation des avant-gardes abstraites des années 50.

Les « avant-gardes abstraites des années 50 » sera le thème de sa prochaine exposition du mois de juin, dans le cadre d’Art Saint-Germain-des-Prés, association réunissant les galeries parmi les plus actives de ce quartier, dont il est le président-fondateur.

La majeure partie de l’exposition sera consacrée aux artistes soutenus à long terme par la galerie comme, par exemple, Etienne Beothy, Ernest Engel-Pak, Oscar Gauthier ou encore Wladyslaw Lopuszniak. L’autre partie concernera le second marché avec des œuvres d’Heinrich Maria Davringhausen, Jacques Germain, Jean Leppien, Alfred Manessier et Gérard Schneider…

La galerie fête ses 30 ans au profit de l’Unicef France.

Jean-Pierre Arnoux a imaginé et mis au point, dès 2004, plusieurs ventes au profit de l’Unicef selon un processus totalement novateur : son originalité consiste à faire bénéficier l’acquéreur, et non sa galerie, de la déduction fiscale réservée aux grandes causes humanitaires.
Aussi, pour fêter les 30 ans de sa galerie, plutôt que d’investir dans une commémoration du passé, Jean-Pierre Arnoux, devenu entretemps administrateur de l’Unicef France, préfère organiser à nouveau un évènement tourné vers l’avenir, en faveur de ce qui le représente le mieux, les enfants du monde.
C’est ainsi que, pendant tout le mois de juin, des conditions très particulières, parfois élevées, seront consenties aux acquéreurs sur les œuvres de la galerie. Les acquéreurs qui le souhaitent, auront donc toute latitude de faire un don du montant de leur choix à l’Unicef-France.

Avec l’Unicef, Art Saint-Germain-des-Prés innove doublement

D’autres galeries d’Art Saint-Germain-des-Prés, ont choisi en juin de se joindre au mouvement, ce qui constitue une double innovation : pour la première fois un groupement de galeries organise une manifestation en faveur d’une cause humanitaire. Pour la première fois une manifestation d’envergure laisse volontairement l’acquéreur bénéficier de la déduction fiscale.

Oscar Gauthier

Oscar Gauthier

1954
huile sur toile
65 x 46,5 cm