Philippe VASSEUR



Les peintures récentes de Philippe Vasseur nous mettent de plain-pied dans un réel extrême. Qu’il s’agisse de scènes de plage, de rues désertes, de personnages énigmatiques, les formes, les couleurs permettent de saisir ce que l’on perçoit de leurs différentes modulations. Rien de figé, ni de hiératique, mais une souplesse de la matière pour dire le temps suspendu.
Le pinceau cristallise l’émotion. Pour cela, il procède par des sortes de balayages de la couleur offrant des mouvances colorées qui absorbent le sujet, pris dans une sorte de flottaison de la forme. Une sorte d’anéantissement des apparences auquel le modèle résiste par une sensualité singulière. L’artiste s’attache à la quintessence des impressions de vie.

Sa vision ni désenchantée, ni désespérée laisse pointer un sentiment de douce mélancolie au diapason de sa palette raffinée et subtile dans les tonalités tendres. Avec les terres, les noirs, les ombres renforcent des contrastes qui construisent ce que gomme volontairement le dessin.

Nous sommes du côté de l’incarnation et non de la description. Cette ambigüité qui plane sur la représentation s’accompagne de l’impossibilité d’identifier les lieux, ces façades comme surgies du fin fond des cavernes. Ce sont autant de lieux imaginaires, de lieux de souvenirs comme patinés par le temps. Le métier classique, la connaissance des techniques picturales permet cet accomplissement.


Chat espagnol

Chat espagnol

Philippe VASSEUR
120 X 120 cm

Marquise

Marquise

Philippe VASSEUR
50 X 50 cm

Ramparts

Ramparts

Philippe VASSEUR
120 X 120 cm


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>