Sidéral



Emmanuel Jonckers, jeune créateur belge, a vécu depuis son enfance dans l’univers du mobilier d’artiste.
«Mon père ne sachant pas trop quoi faire de moi, m’emmenait dans son atelier où je passais des jour- nées entières à participer au travail et à expérimenter.»

Il se construit en garçon curieux et passionné. De la séparation de ses parents, il tisse des liens
forts avec son entourage, puisant dans chaque relation une passion : l’alchimie, l’étude des écritures anciennes dont les hiéroglyphes et les caractères cabalistiques, la géologie, et la recherche d’objets ra nés. Autant de rencontres et d’expériences qui éveillent ses sensibilités artistiques et ont bâti son univers.

Il suit des études d’art, travaille à la réalisation d’intérieurs et de décors, s’intéresse à la mécanique, l’informatique. Touche-à-tout et amoureux de la matière, il apprend la soudure, la gravure, le tra- vail du verre et des résines. «J’ai touché à toute sorte de métiers»
Il crée ses premières pièces, des luminaires construits avec des pièces de bronze de récupération, détournant des objets anciens pour leur donner une nouvelle esthétique.

Depuis deux ans, Emmanuel Jonckers travaille en solitaire sur une collection de tables et de consoles. Fasciné par la beauté des pierres qu’il découvre dans les paysages belges, il travaille le schiste.

«Je vais dans la carrière et choisis les parties à extraire dans le lon le plus dense, suite aux écrase- ments sédimentaires, glissements de terrains et poussées géologiques successifs. Pour réaliser les tables, il faut trouver des blocs réguliers, ce qui est rare.»
Ces pierres, d’origine calcaire, sont d’un noir bleu nuit, satinées et chaudes, parsemées d’étoiles de pyrites, de mini géodes de cuivre.
«Je retaille les blocs comme s’ils avaient été soumis à l’érosion naturelle tels les galets que l’on peut trou- ver en bord de mer, ronds, sensuels, organiques, doux, agréables au toucher en opposition avec leur nature rugueuse et écharpée. Je deviens le facteur temps qui aurait pu éroder la matière.»

L’artiste réalise des inclusions de métaux nobles et alliages dans ces plateaux aux formes sobres et sensuelles.
«Mes gravures représentent l’anarchie structurée des éléments, portes ouvertes sur l’organique et le mi- néral. Projection des re ets de nos univers sur le métal, au cœur de la pierre.»

La matière façonnée par la nature rencontre la matière créée par la chimie de l’homme. Les étoiles de pyrite et de cuivre répondent aux éclats des alliages métalliques.

«J’aime tout ce qui sort de terre ainsi que les compositions complexes que l’homme a pu créer avec sa chimie.»
Emmanuel Jonckers a cette approche philosophique de la volupté des éléments de la nature, miné- rale et organique, étant tous composés d’un facteur commun qui est le carbone.

«Je suis fasciné par l’in niment grand et l’in niment petit, ces univers sans limites si ce n’est que celles de l’imagination. Je suis fasciné par la science et la capacité de l’homme qui commence à l’interpréter, à la comprendre, par l’espace-temps, la mécanique quantique…»

D’où le nom de cette collection : «Sidéral»



Gemini

Gemini

Plateau en schiste étoilé
plaques gravées en bronze
H.80 x L.158 x P.53

Libra

Libra

Plateau en schiste étoilé,
plaques gravées en maillechort.
H.80 x L.193 x P.108

Scorpio

Scorpio

Plateau en schiste étoilé
plaques gravées en bronze.
H.80 x L.200 x P.110